Le blog de Jean Jacq

Blog du candidat vert de Bar le Duc aux législatives

25 mai 2007

Profession de foi (unofficial)

Madame, Monsieur,

Nous nous adressons à toutes celles et ceux qui estiment prioritaire de laisser à nos enfants une planète vivable.
Permettre à chacun et à chacune de vivre en paix, dans un environnement préservé, voici notre projet et notre cap.
Prenons en main notre destin sans jamais baisser les bras ni céder à la résignation !

Limiter le dérèglement climatique, c'est possible.

Interdire les pollutions qui empoisonnent la terre et les êtres humains, c'est possible.
Protéger les ressources naturelles, c'est possible.
Démocratiser la République, c'est possible.
Préserver les libertés publiques et individuelles, c'est possible.

Réduire les inégalités, c'est possible.

Réduire les inégalités entre les territoires, c'est maintenir ou créer des services publics, des moyens de transport, des commerces dans nos zones rurales et nos petites villes. C'est, par exemple, faire venir en Meuse des activités de pointe, comme de vrais centres de recherche. Au lieu de dire comme certains élus de droite «oui au projet de stockage des déchets nucléaires à Bure parce qu'on ne nous proposera jamais rien d'autre»!

Réduire les inégalités sociales, c'est aider les plus pauvres et limiter par l'impôt la consommation excessive des plus riches.

Choisir l'écologie,

C'est créer de nombreux emplois non délocalisables dans l'artisanat (réparation, bâtiment...), les transports non polluants, les énergies renouvelables, les économies d'énergie, la construction de logements mieux isolés.
C'est aussi rester vigilant sur les innovations, même quand elles vont dans le bon sens :

  •  le TGV, oui s'il ne supprime pas des dessertes à Bar le Duc ou Commercy,
  • les éoliennes, oui si l'exploitant  empêche les nuisances pour les riverains ( tel que brouillage de la TV )
  • l'assainissement, oui, mais sans imposer aux communes rurales des dépenses inconsidérées pour enrichir des entreprises du CAC 40,
  • les carburants prétendus «verts»? Peut-être... mais de façon contrôlée si l'on ne veut pas qu'ils soient eux mêmes source de pollution (culture intensive, déforestation dans les pays tropicaux...).

Pour que soient tenus les engagements en faveur de l'écologie, il ne suffit pas d'une promesse à Nicolas Hulot ou d'un ministre bien intentionné. (En ne réussissant pas à empêcher le «laboratoire» de Bure, D. Voynet en a fait l'amère expérience et les Meusiens en paient les conséquences).

 

Quand viendra le vote décisif du Parlement sur l'enfouissement des déchets nucléaires, il faudra des députés vraiment écologistes.

 

Aux élections législatives,

Faites vous entendre. Donnez votre voix aux Verts.

 

Jean JACQ     61 ans       Fondateur du Groupement des Ecologistes Meusiens
Muriel   MERIC-NAY    24 ans     Membre de Jeunes Verts   

Posté par JeanJacq à 05:18 - Profession de foi - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire